Conventions entre l’AFD, l’ESA et l’OMS : appui à la santé mentale

Signature d’une convention de financement d’un montant de 750 mille euros entre l’AFD et l’Ecole Supérieure des Affaires et d’une convention de financement d’un montant de 250 mille euros entre l’AFD et l’Organisation Mondiale de la Santé dans le cadre du projet d’appui à la santé mentale et le soutien psychosocial communautaires pour les populations vulnérables du Liban

Le Directeur Général par intérim de l’Ecole Supérieure des Affaires (ESA), M. Maxence Duault, la représentante de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au Liban, Dr. Imane Shankiti, l’Ambassadeur de France au Liban, S.E.M. Bruno Foucher, et le Directeur de l’Agence Française de Développement au Liban, M. Olivier Ray, ont signé le 20 novembre 2019 deux conventions de financement, une portant sur une subvention de 750 mille euros entre l’AFD et l’ESA et une autre portant sur une subvention de 250 mille euros entre l’AFD et l’OMS.

Le Directeur Général de la Santé, Dr. Walid Ammar et le Directeur du Programme National de la Santé Mentale (PNSM), Dr. Rabih Chammay ont également participé à cette cérémonie.

Ce financement, qui s’inscrit dans le cadre du Fonds Paix et Résilience et de l’Initiative Minka Moyen-Orient, vise à appuyer la réforme du système de santé mentale au Liban en renforçant les services publics libanais de santé mentale et de soutien psychosocial. Cet appui permettra d’améliorer la qualité et l’équité de l’offre de service dans un contexte marqué par d’importantes inégalités et fractures sociales, issues des violences passées et des impacts actuels du conflit syrien.

Le financement permettra d’une part à l’ESA de soutenir le PNSM en lui assurant l’appui organisationnel et l’assistance technique requise pour l’accompagner dans son processus d’institutionnalisation, et d’autre part à l’OMS de mettre en œuvre la capitalisation nécessaire à nourrir le plaidoyer destiné notamment aux décideurs politiques libanais et de mettre en place un Master/Diplôme sur le sujet de la santé mentale dans le but de renforcer les capacités professionnelles autour de ce sujet au Liban et dans la région.

Dernière modification : 21/11/2019

Haut de page