Coopération bilatérale dans le domaine de la sûreté aéroportuaire

Du 12 au 16 février 2018, quatre auditeurs français ont procédé à un audit de la sûreté des vols directs entre Beyrouth et Paris.

JPEG

Dans le cadre de la coopération franco-libanaise en matière de sûreté aéroportuaire, quatre auditeurs de l’aviation civile, de la gendarmerie des transports aériens et de la police aux frontières ont procédé à un audit de la sûreté des vols directs entre Beyrouth et Paris.

Du 12 au 16 février 2018, ces experts ont rencontré les autorités de l’aéroport international Rafic Hariri, et observé les mesures de sécurité et de sûreté mises en place pour les compagnies Air France, Middle East Airlines, Transavia et Aigle Azur.

Un débriefing a eu lieu le 16 février dans le bureau de M. Mohamed Chehab El Dine, directeur général de l’aviation civile du Liban, en compagnie de la direction de la sécurité de l’aéroport et du directeur du CERSA. L’ambassade de France y était représentée par Raphaël Juge, attaché de sécurité intérieure, et son adjoint Valéry Scrive.

Dernière modification : 19/02/2018

Haut de page