Formation des pompiers et de la défense civile aux risques chimiques et radiologiques

En appui à un projet de l’Union Européenne, la France a fourni 10 sapeurs-Pompiers experts en interventions chimiques et radiologiques afin de former et d’aider la défense civile et les sapeurs-pompiers de Beyrouth.

Sous l’égide du Grand Sérail et de sa commission nationale « Nucléaire Radiologique Bactériologique Chimique », plus de 50 pompiers ou volontaires ont suivi des formations en juin et juillet. Ces actions visent à renforcer les capacités techniques des secours libanais face aux opérations comportant des produits dangereux comme par exemple un accident de camion-citerne ou un incendie dans une usine à risques.

Ces formations ont bénéficié d’une importante aide de la commission libanaise à l’énergie atomique grâce à laquelle les stagiaires ont pu réaliser des exercices en conditions réelles.

Bénéficiant d’un fort soutien de la France, ce projet européen devrait permettre de renforcer les capacités des services de sécurité. Environ 70 experts français devraient intervenir au Liban en un an.

Dernière modification : 24/07/2019

Haut de page