Forum de clôture du projet du CCFD-Terre Solidaire (28 novembre 2016)

JPEG

Le 28 novembre s’est déroulé le Forum national « Soutenir le développement local pour contribuer à la cohésion sociale : résultats et perspectives de l’appui mené auprès de 6 villages libanais affectés par la crise syrienne ».

Ce forum a été organisé par les associations CCFD Terre-solidaire, Mouvement Social, Mada et Fair Trade Lebanon à l’occasion de la clôture du projet « Amélioration des conditions de vie socio-économiques des populations de 6 villages libanais » financé par un don de l’Agence Française de Développement pour un montant de 800.000 euros.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du soutien apporté par la France au Liban en réponse aux conséquences à la crise syrienne. Il avait été sélectionné, à l’issue d’un appel à projets lancé en 2013, en raison notamment de son fort ancrage territorial, de la collaboration établie avec les acteurs publics et associatifs locaux et de la méthode privilégiant l’implication étroite et concrète des populations.

Le projet a concerné différentes régions du Liban : le Akkar (Muchmuch, Hrar et Fneideq), la Bekaa (Fourzol) et le Sud Liban (Abra et Kfar Tebnit).

En unissant leur savoir-faire, leur connaissance intime des enjeux de terrain et leur expertise au service des populations rurales, les quatre ONG sont parvenues à des résultats tout à fait intéressants :

  • Organiser, au sein des 6 municipalités, des comités mixtes territoriaux incluant des Libanais et des Syriens, contribuant notamment à la réduction des tensions ;
  • Appuyer la mise en place de services publics de proximité (transport, gestion de déchets) et de services sociaux intégrés aux municipalités (soutien psychosocial, groupes de discussions) ;
  • Dynamiser le développement économique à travers la formation professionnelle de 121 jeunes libanais et syriens - dont 71% de filles - et le soutien à 5 coopératives de femmes rurales dans les villages concernés ;
  • Améliorer les capacités des 6 municipalités à gérer les conséquences de la présence des réfugiés syriens grâce à une diffusion des bonnes pratiques en matière de développement territorial inclusif et de réappropriation.

Pour en savoir plus sur le projet et entendre le témoignage de ses bénéficiaires directs, cliquez ici

Dernière modification : 06/12/2016

Haut de page