Inauguration de l’Ecole Régionale de Déminage Humanitaire au Liban (ERDHL) - 5 oct. 2017

A l’occasion de l’inauguration de l’Ecole Régionale de Déminage Humanitaire au Liban (ERDHL), une cérémonie a eu lieu ce jeudi 5 octobre à Hammana, en présence de l’Ambassadeur de France au Liban, M. Bruno Foucher, du directeur de la Direction de la Coopération de Sécurité et de Défense (DCSD) du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, le général de corps d’armée Didier Brousse, et du représentant du commandant en chef de l’armée libanaise, le général Ziad Nasr.

L’ERDHL a pour objectif de former, selon les standards internationaux en vigueur, des spécialistes de la lutte anti-mines. L’école pourra ainsi recevoir une quarantaine de démineurs, civils et militaires, du Liban et du Proche et Moyen-Orient, qui suivront les cours en arabe, et le cas échéant, en français et en anglais.

En formant les stagiaires à la dépollution et au déminage post-conflits, ce projet à vocation humanitaire a pour objectif de faciliter le retour des populations sur leurs terres et la reprise de leurs activités socio-économiques dans les pays et les zones touchés.

L’ERDHL proposera ainsi des stages de perfectionnement aux techniques de déminage (du niveau démineur à spécialiste confirmé) ainsi que des stages de formation aux différentes actions nécessaires dans le cadre de la lutte anti-mines : remise à disposition des terres, éducation au danger des mines, assistance aux victimes, etc.

Initié et suivi activement par la France depuis ses débuts en 2013, ce projet à portée régionale est conduit en partenariat avec le Centre Libanais d’Action contre les Mines (CLAM). Le premier stage de démineurs libanais a commencé le 3 octobre et se poursuivra jusqu’à la fin du mois.

Dernière modification : 05/10/2017

Haut de page