L’Ambassadeur se rend dans les régions de Ersal et de El-Qaa (10 fév. 2018)

L’Ambassadeur de France au Liban, M. Bruno Foucher, a effectué samedi 10 février un déplacement dans les régions d’Ersal et de El-Qaa, à la frontière libano-syrienne, pour rendre hommage à l’armée libanaise suite à sa victoire contre les groupes terroristes lors de l’opération “Aube des jurds” en août 2017.

Accompagné du général Sami Al-Hoyek, commandant de la 9ème brigade de l’armée, et d’officiers de son état-major, il s’est rendu sur une position renforcée surplombant le village d’Ersal et les montagnes environnantes.

Après avoir traversé le village d’Ersal aujourd’hui libéré de la présence terroriste, l’Ambassadeur a pu inspecter des caches du Front Al-Nosra reprises par l’armée libanaise lors des récents combats.

Bruno Foucher s’est ensuite rendu sur un poste d’observation récemment érigé par le 2ème régiment des Garde-frontières sur les hauteurs de El-Qaa, à quelques dizaines de mètres du territoire syrien. Ce régiment, commandé par le général Ali Ghozayyel, contrôle désormais 85 kms de frontières, grâce à huit tours d’observation de ce type.

Lors de ce déplacement, l’Ambassadeur a visité les postes de commandement de la 9ème brigade à Laboué et du 2ème régiment à Ras-Baalbeck, où il a assisté à des briefings sur la situation sécuritaire locale et sur les opérations en cours (déminage, arrestation de trafiquants d’armes et de drogue, prévention de mouvements illégaux, etc.).

S’adressant aux militaires, il a déclaré : “Je suis venu vous dire mon admiration pour le travail remarquable que vous avez accompli avec courage et détermination pour libérer ce territoire. La France est ici pour marquer son soutien aux Libanais, au Liban et à son armée qui constitue la colonne vertébrale du pays et que nous voulons encore renforcer lors de la conférence internationale qui va se tenir à Rome.”

Dernière modification : 12/02/2018

Haut de page