Les chasseurs alpins français participent à l’ouverture de voies d’escalade dans la montagne libanaise (oct 2018)

En complément de leurs activités de formation auprès des Forces armées libanaises (FAL), les chasseurs alpins français en mission au Liban prennent part à une initiative locale, pour l’ouverture de voies d’escalade dans la montagne libanaise.

« Mon Liban est une jeunesse qui gravit les rochers… »

Les militaires français de la 27ème brigade d’infanterie de montagne ont récemment rejoint un projet initié par une association d’escalade franco-libanaise. Mettant à disposition leurs compétences et leur matériel, les experts militaires travaillent depuis le 26 septembre à l’ouverture d’un nouveau site d’escalade à Beit Chelala dans le nord du Liban.

Les experts montagne de l’Armée française, issus des Cellules Sécurité Montagne (CSM), partagent au quotidien leur expertise auprès des Forces armées libanaises. Ils ont été dépêchés au Liban dans le cadre d’un stage dédié à la formation des FAL. Après avoir pris connaissance du projet d’équipement de voies d’escalade porté notamment par deux Français expatriés, Pascale et Michel Matera, ils se sont joints à leur association locale pour contribuer aux ouvrages sur le site à Beit Chelala.

Ce projet pourrait aboutir à l’équipement d’une cinquantaine de voies dans la zone de Beit Chelala, dont les avantages promettent de ravir les grimpeurs. Des retombées touristiques et écologiques ont déjà été constatées à Tannourine suite au projet similaire de mise en valeur de sa montagne, illustrant le potentiel de l’assistance militaire française associée aux initiatives de développement locales libanaises.

Liens :

Dernière modification : 25/10/2018

Haut de page