Nouveau départ de réfugiés syriens vulnérables vers la France

L’Ambassadeur de France au Liban, M. Bruno Foucher, s’est rendu à l’aéroport international de Beyrouth jeudi 23 novembre 2017 pour saluer un groupe de 22 réfugiés syriens qui ont quitté le Liban pour la France, dans le cadre du programme français de réinstallation humanitaire.

La Haute représentante résidente du HCR, Mme Mireille Girard, le directeur de l’OIM, M. Fawzi Al-Zioud, et le responsable des programmes de réinstallation de l’Ofpra, M. Mourad Derbak, étaient également présents.

A leur arrivée en France, ces réfugiés seront entièrement pris en charge par les autorités françaises et bénéficieront d’un logement, de soins médicaux adéquats, et d’un accès à l’éducation pour les enfants.

Mené en partenariat avec le HCR et l’OIM, ce programme a débuté en 2014. Les demandes traitées sont des cas de réinstallation humanitaire de personnes particulièrement vulnérables. Lors de son déplacement au Liban en avril 2016, le président Hollande s’était engagé à procéder à la réinstallation de 3000 réfugiés syriens en France en 2016 et 2017. Le président Macron s’est engagé à poursuivre ce programme en 2018.

En complément de ce programme de réinstallation humanitaire, la France a également initié un projet pilote de couloirs humanitaires avec des acteurs de la société civile et qui concerne 500 réfugiés vulnérables résidant au Liban. Au-delà de ces deux programmes, la France a accueilli depuis 2011, 16.500 réfugiés syriens sur son territoire.

Le Liban est aujourd’hui le premier bénéficiaire de l’aide française dans la région en réponse aux conséquences de la crise syrienne. Sur les 100 millions d’euros que la France s’est engagée à allouer au Liban pour 2016-2018, plus de 73 millions d’euros ont d’ores et déjà été engagés.

Dernière modification : 24/11/2017

Haut de page