Renforcement des pompiers et de la défense civile face aux risques chimiques et radiologiques

La France soutient un projet financé par l’Union Européenne visant à équiper et former les services primo-intervenant sur des catastrophes chimiques ou radiologiques.

Du 2 au 14 septembre, quatre sapeurs-pompiers experts ont donc réalisé des formations pour une trentaine de membres de la défense civile et des sapeurs-pompiers de Beyrouth. Comme les fois précédentes, les formations ont bénéficié d’une importante aide de la commission libanaise à l’énergie atomique grâce à laquelle les stagiaires ont pu réaliser des exercices en conditions réelles.

Ces actions visent à renforcer les capacités techniques des secours libanais face aux opérations comportant des produits dangereux comme par exemple un accident de camion-citerne ou un incendie dans une usine à risques.

Dernière modification : 17/09/2019

Haut de page