Réunion des officiers brevetés de l’Ecole de guerre (26 jan. 2018)

Le vendredi 26 janvier 2018, les officiers brevetés de l’École de guerre, accompagnés de leurs épouses, ont été reçus par l’Ambassadeur de France au Liban, M. Bruno Foucher, à la Résidence des Pins.

Libanais ou Français, tous ont en partage la langue française et le souvenir d’une scolarité enrichissante à l’École militaire.

La troisième édition de cette réunion annuelle s’est déroulée en présence de l’ambassadeur M. Khalil Karam, ancien délégué permanent du Liban auprès de l’UNESCO et représentant du président de la République, et du général Milad Ishac, représentant du commandant en chef de l’armée libanaise. Tous les anciens élèves de l’École de guerre sur le territoire libanais, et toujours en activité, étaient présents dans un moment d’amitié.

Le général Christian Thiebault, chef d’Etat-Major de la FINUL, est intervenu devant l’assemblée pour présenter « les blessures psychologiques et la résilience du soldat », partageant ainsi son expertise sur le sujet et son expérience opérationnelle.

Comme dans de nombreux domaines, culturels, économiques ou commerciaux, le Liban occupe pour la France une place à part dans le domaine militaire. C’est ainsi qu’entre 1965 et 1985, 52 officiers (dont le président de la République Michel Aoun), ont effectué leur scolarité à l’École de guerre en France. Et depuis 1993, 48 officiers supérieurs libanais y ont également été formés, ce qui place le Liban en 10ème position sur 125 pays partenaires. Ces chiffres illustrent bien le lien privilégié qui unit les deux pays et la fraternité d’armes qui en résulte.

Dernière modification : 01/02/2018

Haut de page