Signature de la convention MEREF - Business France Liban à la Résidence des Pins

JPEGPhoto : Greg DEMARQUE

Diplomatie économique : L’Ambassadeur a présidé le 9 mars 2016 à la Résidence des Pins la signature de la convention de partenariat entre le Directeur du Bureau Business France au Liban, M. Henri Castorès, et le Président du MEREF (Mouvement des Entreprises et Représentations Economiques Françaises au Liban), M. Stéphane ATTALI. La convention renforce l’excellente collaboration qui existe depuis quatre ans entre le bureau Business France Liban et le MEREF en mettant en place des modalités de coopération et en définissant les complémentarités opérationnelles pour mieux soutenir et répondre aux attentes des entreprises.

Retrouvez ci-dessous le discours de l’Ambassadeur, prononcé à l’occasion de la signature :

Monsieur le Président du MEREF,
Mesdames et Messieurs membres du Comité Directeur,
Monsieur le Directeur du Bureau Business France de Beyrouth,
Mesdames et Messieurs,
Chers Amis,

Je voulais vous accueillir très chaleureusement à la Résidence des Pins pour cette cérémonie qui est importante pour nous dans l’effort que nous faisons de rationalisation, d’organisation, de promotion de notre business, de nos relations commerciales, de nos efforts de diplomatie économique.

Pour bien comprendre les motivations qui président la signature de cette convention, je voudrais vous donner quelques éléments sur le rôle de chacun :

D’une part Business France qui a été créée le 1er janvier 2015, et qui est issue de la fusion de deux institutions précédentes : UBIFRANCE et l’AFII (Agence française pour les investissements internationaux). Business France est l’agence nationale au service de l’internationalisation de l’économie française, c’est aussi un service de l’Ambassade. Elle est chargée du développement international des entreprises, particulièrement des PME et des ETI, de leurs exportations, ainsi que de la prospection et de l’accueil des investissements internationaux en France. Au cœur de sa mission : l’attractivité et l’image économique de la France, de ses entreprises et de ses territoires. Elle gère et développe le Volontariat International en Entreprise qui est un instrument précieux de notre travail. Concrètement ici au Liban, sous la direction de Henri Castorès, Business France accompagne annuellement une centaine d’entreprises au travers d’actions collectives, notamment la constitution du Pavillon France du salon « Project Lebanon », ou au travers d’accompagnements ad-hoc en fonction des besoins des entreprises.

Business France est ici notre opérateur de référence, il a des partenaires au Liban, notamment le MEREF, qui est représenté par Stéphane Attali. Le Mouvement des Entreprises et Représentations Economiques Françaises au Liban a été créé en 2008. C’est une association de droit libanais qui regroupe des entités économiques françaises et libanaises implantées au Liban et qui œuvrent pour un rapprochement économique et culturel entre nos deux pays. C’est une initiative conjointe qui a été prise à l’époque par des chefs d’entreprises français et libanais, franco-libanais et le Service Economique Régional de notre Ambassade.

Le MEREF est une institution importante pour nous parce qu’il est une véritable plateforme qui permet de développer un environnement économique favorable pour ses membres au Liban, à travers la diffusion d’informations, l’organisation d’évènements qui intéressent l’ensemble du milieu des affaires français ou lié à la France au Liban.

Il y a aujourd’hui 130 membres au sein du MEREF dont l’engagement économique, que nous apprécions à l’ambassade, nous permet de réaliser notre travail de diplomatie économique et de promotion de notre pays ici au Liban.

JPEGPhoto : Greg DEMARQUE

Ce partenariat n’est pas exclusif parce que notre dispositif inclus d’autres entités, en particulier le Service Economique Régional, dirigé par Jacques De Lajugie, la section Liban des Conseillers du Commerce Extérieur de la France et la Chambre de Commerce Franco-Libanaise. Nous avons un plan d’action qui nous réunit ici et qui nous donne l’ambition de faire toujours plus, toujours mieux, de soutenir nos relations avec le public de manière cohérente et efficace.

Cette convention que le MEREF et Business France vont signer aujourd’hui répond à une demande de nos autorités à Paris. Elle a dans ce contexte pour vocation d’assurer une plus grande efficacité, une plus grande coordination de nos initiatives au Liban. L’esprit de cette convention est d’accompagner l’entreprise dans les dernières étapes de son parcours de développement à l’international, dans la prospection et dans l’implantation ici au Liban.

Pour Business France il s’agit de prospecter les marchés étrangers et développer des courants d’affaires pour les entreprises vers le Liban. Pour le MEREF il s’agit de structurer, d’implanter et d’aider les entreprises à pérenniser leur travail sur le marché libanais.

Alors même que le MEREF n’est pas encore membre du réseau des chambres de commerce françaises à l’étranger, mais sur le point de le devenir, la convention d’aujourd’hui anticipe cette évolution naturelle et elle décline au niveau local le modèle signé il y a un an entre Business France, CCI International et CCI France International.

Au-delà de cette convention aujourd’hui, ce qui nous rassemble et ce qui doit nous motiver dans notre travail c’est encore une fois la volonté de faire plus, de faire mieux. C’est important pour la France, c’est important pour le Liban et c’est important pour notre avenir commun et pour le renforcement des nombreux liens que nous avons en dehors du champ économique. Comme l’ESA, d’autres institutions d’enseignement sont invitées à contribuer à la formation des étudiants en matière de business, de management, et toute chose qui participe ensuite au développement de nos échanges.

Cette convention est aussi significative aujourd’hui et nous sommes heureux de la signer parce que nous sommes dans un contexte économique difficile, ici au Liban et en France. Nous devons faire tout ce que nous pouvons ensemble pour illimiter nos échanges et les mettre réellement au bénéfice de nos sociétés et de nos économies. C’est une action méritante que nous entreprenons aujourd’hui et je vous invite à vous en féliciter avec moi./

Dernière modification : 15/05/2017

Haut de page