Visite au Liban du chef d’état-major des Armées françaises (20 nov. 2020)

Le général d’armée François Lecointre, chef d’état-major des Armées françaises (CEMA), en visite officielle à Beyrouth les 19 et 20 novembre 2020.

Ce déplacement illustre l’attachement de la France au développement de la coopération de défense entre les deux pays. Depuis 2017, la France a livré pour près de 60 millions d’euros d’équipements aux unités militaires libanaises. Elle a formé plusieurs centaines de cadres militaires libanais soit en France, soit au Liban. Elle a développé en particulier depuis deux ans la coopération dans le domaine de la lutte antiterroriste et la sécurité maritime.

Le général d’armée François Lecointre a été reçu par son homologue libanais, le général de corps d’armée Joseph Aoun, à l’Etat-Major de l’Armée libanaise à Yarzé, où les deux hommes ont signé une lettre d’intention visant à développer la coopération militaire entre les deux pays. Le général Lecointre a également assisté à une présentation des actions des Forces armées libanaises à la suite de l’explosion du 4 août et de la coopération avec les Armées françaises, notamment dans le cadre de l’opération Amitié.

Le général Lecointre s’est ensuite rendu sur le port de Beyrouth où lui ont été présentés les travaux effectués sur la zone portuaire par les Forces armées libanaises, en étroite coopération avec les soldats français. A la suite, l’assistance militaire française dans le domaine des capacités anti-infrastructures et le développement de la coopération relative au déminage lui a été exposée.

Au-delà des échanges qui ont été conduits autour de ces nombreux sujets d’intérêt commun, le chef d’état-major des Armées françaises a remis au général Joseph Aoun les insignes d’Officier de la Légion d’honneur, pour son implication sans faille pour le développement de la coopération de défense entre les deux pays, son action émérite à la tête de l’Armée libanaise, dont l’engagement pour la sécurité et la stabilité du Liban mérite d‘être salué. Cette cérémonie a eu lieu à bord de la frégate Aconit, bâtiment de premier plan de la marine française, en escale à Beyrouth.
- 

Dernière modification : 21/11/2020

Haut de page